Le DIP-BEND : une technique d’interprétation avancée

Le dip-bend est une technique avancée de l’harmonica que vous pouvez acquérir si vous maîtrisez les altérations, même si elles ne sont pas encore très justes.

Si vous n’avez encore jamais travaillé les altérations, soyez sans crainte : vous trouverez bientôt plusieurs cours très complets à ce sujet sur ce site.

Le DIP-BEND : l’explication

En fait, comme expliqué dans la vidéo ci-dessous, il faut jouer une note altérée puis, aussitôt, la note naturelle. Par exemple, jouer 4′ puis 4 aussitôt. Cet effet, vous le trouvez aussi à la guitare quand on tire sur une corde (en modifiant la longueur de la corde, le guitariste change la hauteur de la note).

Le DIP-BEND : d’où vient ce nom ?

Des dips de légumes pour illustrer le dip bend !

Des dips de légumes pour illustrer le dip-bend !

« Dip », en anglais, c’est « plonger », comme lorsque vous plongez des légumes crus découpés en bâtonnets dans une sauce : quand vous attaquez une note en dip-bend, en quelque sorte, vous plongez pour aller chercher une note en-dessous de celle que vous désirez mettre en valeur. Bien sûr, j’aurais pu trouver un autre nom que celui-là, un nom en français, mais je trouve cette image tellement parlante que je n’aime pas cherché à en trouver une autre.

Une image de plans superposés courbés pour figurer la courbure des anches lorsque l'on altère à l'harmonica !

« to bend », en anglais, c’est « courber ». Quand on joue un « bend », les anches se courbent.

Quant à « bend », c’est « courber car, quand vous altérez, les anches se courbent pour déclencher la note voulue. Pas autant que sur l’illustration, bien sûr, mais quand même : la pression que l’on met dans la bouche permet à l’air de véhiculer différemment dans l’instrument et de faire pression sur les anches que l’on veut courber pour déclencher la note que l’on cherche à jouer ; ici, la note plus basse que la note que l’on souhaite mettre en valeur par la technique du dip-bend.

Un DIP-BEND sur un thème de jazz

Pour ce cours d’interprétation, j’ai choisi quelques mesures d’un standard de jazz : « I Fall In Love Too Easily ».

I Fall In Love Too Easily

Commentez-la ci-dessous en répondant à cette question double : connaissiez-vous cette technique ? Si oui, dans quel(s) cas l’utilisez-vous ?