Improviser : LE THEME

Apprendre à jouer sur les notes du THEME, c’est ce que nous abordons ici dans cette toute première leçon consacrée à l’étude de l’improvisation.

Improviser sur un nouveau morceau

Souvent, les musiciens qui veulent aborder une improvisation regardent tout de suite les accords et se mettent à travailler des dizaines de gammes et de plans en espérant faire sonner leur improvisation. Parfois, leurs phrases s’enchaînent très bien mais si l’on ne connaît pas bien le thème, l’improvisation en sera tellement éloignée que l’auditoire ne va rien comprendre au « délire » de l’artiste. En fait, pour qu’un solo soit remarquable, il faut qu’il s’appuie inévitablement sur le thème. Cela ne signifie pas qu’il ne doit pas s’en écarter mais pour pouvoir s’en écarter, il doit déjà savoir de quoi il doit s’écarter ! Autrement dit, il doit tout d’abord connaître par cœur les notes du thème.

C’est ce que je vous conseille de faire : apprenez le thème par cœur, sachez le jouer de mémoire sans hésiter et commencez à l’interpréter. Une fois que vous le saurez vraiment sur le bout de la langue, abordez la création d’un solo.

La toute première étape consiste à considérer uniquement les notes qui composent le thème.

 Des variations du THEME

Avant de se lancer dans de grandes phrases lyriques, il est bon de commencer par s’amuser avec les notes du thème. Cette démarche a plusieurs avantages :

  •  on rassure l’auditoire avant de l’emmener progressivement vers d’autres horizons ;
  • on trouve des mélodies qui collent parfaitement à l’harmonie ;
  • en cas de souci, on peut revenir facilement à la mélodie du thème ;
  •  le solo donne une impression de cohérence ;
  •  on peut s’amuser et se faire plaisir sans prendre de risque.

 Le thème choisi

Ici, nous improvisons sur les seize premières mesures de Bye Bye Blackbird.

 

Bye Bye Blackbird

Bye Bye Blackbird : le THEME

 

 

 

 

 

 

 

Voulez-vous me proposer votre improvisation ? Publiez un fichier audio dans le cloud et envoyez-moi le lien : je me ferai un plaisir de la commenter. Si vous ne savez pas comment faire cette manip’, indiquez-le dans la zone de commentaires : je ne manquerai pas de vous aider.