Un terme très original pour désigner une approche de l'improvisation !

Un terme très original pour désigner une approche de l’improvisation !

La broderie, un nom assez curieux pour désigner une approche de l’improvisation…

Bien souvent, les termes musicaux empruntent au champ sémantique de la peinture. Pour une fois, c’est à la couture que le terme est employé.

La toute première étape lorsque l’on veut improviser efficacement sur un thème est de s’écarter doucement des notes du thème. Le premier de ces écarts est la broderie.

L’ornementation

Au XVIème siècle, lorsqu’un compositeur écrivait un morceau de musique, il laissait une grande place à l’interprétation : les musiciens n’étaient pas de simples exécutants mais de véritables artistes capables d’improviser autour de la mélodie écrite par le compositeur. C’est ce que l’on appelle l’ornementation : les violonistes jouaient des lignes mélodiques, les clavecinistes des trilles.

L’ornementation la plus simple consiste à rejouer la même note plusieurs fois en improvisant rythmiquement, mais c’est évidemment très pauvre mélodiquement. L’idée est donc de jouer des notes non écrites sur la partition, mais s’en trop s’en éloigner. L’utilisation de la broderie prend alors tout son sens.

La broderie

L’idée est de partir d’une note du thème, de jouer une note juste au-dessus ou en-dessous et de rejouer la note de départ. On en distingue deux types : les broderies supérieure et inférieure.

  • La broderie supérieure

Ici, la note que l’on joue en-dehors de la note du thème se situe juste au-dessus. Par exemple, si la note du thème est un « sol », on peut jouer un « la ». Donc, en jouant « sol – la – sol », on vient de broder autour du sol.

  • La broderie inférieure

Le principe est le même dans l’autre sens. Pour reprendre l’exemple ci-dessus, au lieu de jouer « sol – la – sol », on peut proposer « sol – fa – sol » ; ainsi, on a placé une autre broderie, inférieure cette fois.

  1. Regardez cette vidéo :

  2. Voulez-vous me proposer une version de ce thème ? Publiez-la et donnez-moi votre lien : je vous donnerai mon avis ! Inscrivez le lien dans la zone « Commentaires » ci-dessous :